Conseils habitation, prévention et sécurité

Pré-déclarer un sinistre Habitation

Nos conseils prévention

Que faire en cas de sinistre ?

En cas de sinistre habitation

Le chauffe-eau qui fuit, le grille-pain qui prend feu, votre maison cambriolée… Que faire en cas de sinistre ? Pour vous aider à surmonter cette épreuve désagréable, nous vous guidons dans les démarches à effectuer :

En premier lieu, pour obtenir une aide d’urgence ou une avance de fonds lorsqu’un sinistre a rendu votre logement inhabitable ou détruit une grande partie de vos effets personnels, ou encore, en cas d’effraction, pour obtenir l’intervention rapide d’un réparateur, nous vous invitons à contacter Aviva Assistance :

  • Depuis la France métropolitaine : 01 41 32 21 56 (Coût d’un appel local depuis un poste fixe).
  • Depuis l’étranger : + 33 1 41 32 21 56.

Dès que vous avez connaissance d’un sinistre chez vous, il y a lieu de le déclarer à votre conseiller en assurances. Pour cela, vous avez 5 jours sauf s’il s’agit d’un vol, dans ce cas, le délai est ramené à 2 jours. Même si vous faites la déclaration par téléphone dans un premier temps, nous vous conseillons de la confirmer par lettre recommandée avec accusé de réception ou par mail avec accusé réception.

En cas de vol

  • Avec l’accord préalable de votre conseiller en assurances ou de l’expert de l’assistance, prenez les mesures qui s’imposent pour éviter un 2ème vol en faisant réparer les ouvertures de votre habitation (fenêtres brisées, portes ou serrures endommagées).
  • Estimez le préjudice subi en listant tous les objets manquants (bijoux et objets de valeur, chéquiers et papiers d’identité, meubles et matériel dérobés) ainsi que les dégradations de vos biens et de votre habitation (murs et sols abîmés, fauteuils lacérés…).
  • Portez plainte sous 48 heures à la gendarmerie ou à la police et conservez bien l’attestation qu’ils vous remettront.
  • Prévenez votre conseiller en assurances Aviva dans les 48 heures par lettre recommandée avec avis de réception pour déclarer le sinistre en joignant le récépissé de dépôt de plainte et la liste estimative de vos pertes certifié exact et signé.

En cas de dégâts des eaux

  • Coupez l’arrivée d’eau, recherchez la fuite et essayez de la stopper dans les plus brefs délais avant l’arrivée d’un technicien. Si la fuite n’est pas visible, la recherche doit être effectuée par le propriétaire ou le syndic.
  • Prévenez les personnes concernées (voisin, gardien, propriétaire, syndic…). La fuite peut venir d’un voisin ou des parties communes.
  • Effectuez les réparations ou travaux d’urgence indispensables et conservez bien les justificatifs et effectuez des photographies.
  • Aérez votre maison ou appartement, épongez l’eau, et faîtes sécher les tapis et moquettes avant de les faire nettoyer par un professionnel.
  • Déclarez le sinistre auprès de votre conseiller en assurances Aviva dans un délai maximum de 5 jours en précisant bien les circonstances et l’étendue des dégâts occasionnés, et en joignant un constat amiable dégâts des eaux.

En cas d'inondation

Aviva instruit votre dossier et vous indemnise sans attendre la parution de l’arrêté catastrophes naturelles : déclarez dès que possible le sinistre auprès de votre conseiller en assurances en précisant bien l’étendue des dégâts occasionnés.

  • Asséchez vos locaux en utilisant pompe, vide cave ou déshumidificateur. Ventilez en ouvrant portes et fenêtres.
  • Contactez au plus vite un électricien pour pouvoir disposer d’une alimentation en électricité sécurisée.
  • Faites vérifier le réseau d’évacuation des eaux usées, la fosse septique et le réservoir de fuel.
  • Si vous devez évacuer des biens ou procéder à certaines réparations avant le passage de l’Expert, prenez des photos de ces biens et locaux endommagés.

En cas de tempête

  • Bâchez et sécurisez votre toiture.
  • Contactez au plus vite les réparateurs (couvreurs, électriciens, maçons…) pour obtenir des interventions prioritaires.
  • Si vous devez évacuer des biens ou procéder à certaines réparations avant le passage de l’Expert, prenez des photos de ces biens et locaux endommagés.
  • Déclarez le sinistre auprès de votre conseiller en assurances Aviva dans un délai maximum de 5 jours en précisant bien l’étendue des dégâts occasionnés.

 

Expertise et indemnisation

Suivant l’importance du sinistre, nous pourrons mandater un Expert pour déterminer le montant des dommages.
Dés réception du dossier complet, nous ferons le nécessaire pour vous indemniser le plus rapidement possible.

Que faire en cas de risques climatiques ?

En cas de tempête

Avant la tempête :

  • Renseignez-vous auprès de la Mairie, Préfecture ou Services de l’Etat sur le risque tempête, sa fréquence, le niveau d’exposition communal et l’organisation mise en place pour le gérer (moyens d’alerte, centres d’accueils…).
  • Tenez-vous informé de la situation météo en utilisant les radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France). Consultez régulièrement la carte de vigilance de Météo-France (http://vigilance.meteofrance.com).
  • Rassemblez les papiers importants (identité, santé, moyens de paiement, foyer…).
  • Prévoyez la mise en sécurité de vos véhicules.
  • Faites une réserve d'eau potable.
  • Prévoyez des vivres et du matériel de secours en cas de confinement demandé par les autorités.
  • Restez chez vous, évitez tout déplacement à pied ou en voiture.
  • Assurez-vous du fonctionnement des moyens d'éclairage de secours (bougies, lampes-torches…).
  • Fermez les portes, portails, fenêtres et volets, et protégez vos biens susceptibles d'être emportés.
  • Mettez à l’abri tous les objets non fixés.
  • Arrêtez vos chantiers et travaux en extérieur.
  • En cas d'utilisation d'un dispositif d'assistance médicale alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l'organisme qui en assure la gestion.
  • Téléchargez l'application "Aviva Risques Météo " pour être informé, visualiser et suivre l’évolution de la situation.
  • Complétez votre n° de téléphone mobile sur votre espace client AVIVA pour être informé par SMS de toute situation à risque sur votre commune.

Pendant la tempête :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Evitez tout déplacement inutile, ne vous promenez pas en forêt, dans les parcs....
  • Ne restez pas derrière les fenêtres, portes - fenêtres et dans les vérandas.
  • Soyez vigilant aux projections d'objets divers (tuiles, branches, tôles, panneaux, cheminées...).
  • En cas de déplacements obligatoires, privilégiez les grands axes de circulation, fermez toutes les fenêtres et limitez votre vitesse sur route et autoroute, en particulier si vous conduisez un véhicule ou un attelage sensible aux effets du vent (caravane, véhicule deux roues...). Dans la mesure du possible, arrêtez-vous sur le bas-côté de la route, loin d’arbres et pylônes risquant de tomber sur votre véhicule.

Après la tempête :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Ne touchez pas aux fils électriques et téléphoniques tombés au sol.
  • Faites l'inventaire des dégâts, photographiez les dommages.
  • Selon l’importance de l’évènement, proposez votre aide à la mairie.
  • Déclarez le sinistre au plus tôt à votre assureur.

En cas de danger, prévenir les secours en composant le 18 ou le 112

En cas d'orage

Avant l'orage :

  • Tenez-vous informé de la situation météo en utilisant les radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France). Consultez régulièrement la carte de vigilance de Météo-France (http://vigilance.meteofrance.com).
  • Installez un parafoudre par un professionnel sur le tableau électrique, doublé de prises parafoudre.
  • Reportez tout déplacement inutile prévu ainsi que vos sorties en mer, en forêt, en montagne, etc.
  • Vérifiez que les gouttières, tuyaux de descente et citernes ne soient pas obstrués.
  • Rangez et attachez solidement tous vos biens susceptibles d’être emportés par le vent.
  • Rassemblez les papiers importants (identité, santé, moyens de paiement, foyer…).
  • Prévoyez la mise en sécurité de vos véhicules.
  • Faites une réserve d'eau potable.
  • Prévoyez des vivres et du matériel de secours en cas de confinement demandé par les autorités.
  • Prévoyez un abri pour vous mettre en sécurité à l’arrivée de l’orage.
  • En cas d'utilisation d'un dispositif d'assistance médicale alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l'organisme qui en assure la gestion.
  • Téléchargez l'application "Aviva Risques Météo " pour être informé, visualiser et suivre l’évolution de la situation.
  • Complétez votre n° de téléphone mobile sur votre espace client AVIVA pour être informé par SMS de toute situation à risque sur votre commune.

Pendant L'orage :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Suspendez tout chantier en cours.
  • Débranchez vos appareils électriques et coupez un maximum de disjoncteurs au tableau électrique.
  • Fermez les portes et fenêtres et calfeutrez les ouvertures basses de votre domicile.
  • Mettez-vous en sécurité dans un bâtiment en dur et évitez tout déplacement à pied ou en voiture.
  • Ne descendez pas dans les sous-sols.
  • N’allez pas chercher les enfants à l’école.

Si vous êtes en extérieur :

  • Ecartez-vous des parois, clôtures, gouttières, lignes électriques et pylônes EDF.
  • Evitez de courir ni de marcher à grandes enjambées.
  • Ne vous abritez pas sous un parapluie, un préau métallique, un surplomb rocheux ou un arbre. Eloignez-vous des lacs et autres points d’eau.
  • En l’absence d’abri sûr, accroupissez-vous ou couchez-vous en boule, jambes repliées contre l’abdomen. Veillez à ne pas être le point le plus haut de votre environnement.
  • Signalez tous départs de feux dont vous pourriez être témoins.

Si vous êtes en voiture :

  • Restez à l’intérieur de votre véhicule et garez-vous dès que possible sur une zone non exposée (ne pas stationner sous un surplomb). Eteignez le moteur et ne touchez à aucune partie métallique. Si votre véhicule est touché, restez à l’intérieur et attendez les secours.
  • Soyez prudent face aux fortes précipitations ainsi qu’aux projectiles et objets emportés par le vent.
  • Ne vous engagez pas sur une route inondée. Ne stationnez pas sur les ponts, ne franchissez pas les passages à gué.
  • Respectez strictement les indications routières des autorités (routes barrées, panneaux de signalisation, etc.).

Après l'orage :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Ne touchez pas aux fils électriques et téléphoniques tombés au sol.
  • Selon l’importance de l’évènement, proposez votre aide à la mairie.
  • Faites l'inventaire des dégâts, photographiez les dommages.
  • Aérez et désinfectez les pièces.
  • Ne rétablissez l’électricité et autres réseaux qu’après vérification technique des circuits.
  • Chauffez dès que possible.
  • Assurez-vous que l’eau du robinet est potable auprès de votre Mairie.
  • Déclarez le sinistre au plus tôt à votre assureur.

En cas de danger, prévenir les secours en composant le 18 ou le 112

En cas de grand froid

Avant le grand froid :

  • Renseignez-vous auprès de la Mairie, Préfecture ou Services de l’Etat sur le risque de grand froid et l’organisation mise en place pour le gérer (moyens d’alerte, centres d’accueil…).
  • Inscrivez-vous en Mairie au registre communal afin que l’on puisse vous venir en aide en cas de vague de froid (personnes âgées, isolées, handicapées).
  • Tenez-vous informé de la situation météo en utilisant les radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France). Consultez régulièrement la carte de vigilance de Météo-France (http://vigilance.meteofrance.com).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Rassemblez les papiers importants (identité, santé, moyens de paiement, foyer…).
  • Faites une réserve d'eau potable.
  • Prévoyez des vivres et du matériel de secours en cas de confinement demandé par les autorités.
  • Assurez-vous du fonctionnement des moyens d'éclairage de secours.
  • Prévoyez avec les membres de votre famille, vos voisins, de rester en contact tous les jours (personnes âgées, isolées, handicapées ou fragiles).
  • Vérifiez et protégez vos canalisations d’eau, robinets et compteur d'eau contre le gel en utilisant des matériaux isolants, qu'ils soient situés dans des locaux non chauffés ou en extérieur.
  • En cas de problème de santé, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.
  • En cas d'utilisation d'un dispositif d'assistance médicale alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l'organisme qui en assure la gestion.
  • Téléchargez l'application "Aviva Risques Météo " pour être informé, visualiser et suivre l’évolution de la situation
  • Complétez votre n° de téléphone mobile sur votre espace client AVIVA pour être informé par SMS de toute situation à risque sur votre commune.

Pendant le grand froid :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Restez autant que possible chez vous et dans les pièces les plus chaudes, fermez les portes des pièces inutilisées. Reportez tout déplacement non indispensable.
  • Limitez les efforts physiques et activités en extérieur.
  • Pour vous chauffer, n’utilisez pas les appareils non destinés à cet usage : brasero, chauffages d'appoint à combustion en continu (ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence), à cause des risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone.
  • N’obstruez pas les bouches d’aération et ne surchauffez pas votre logement.
  • Buvez des boissons chaudes, alimentez-vous convenablement. Evitez de boire de l’alcool, l’ébriété faisant disparaître les signaux d’alerte liés au froid.
  • Donnez et prenez des nouvelles de vos proches et voisins. N’hésitez pas à aider ou à vous faire aider.
  • Contactez votre médecin (engelures superficielles) ou le 15 en cas d’urgence (gelures graves, hypothermie…).
  • Si vous remarquez une personne sans abri ou en difficulté dans la rue, appelez le 115.

Si vous êtes obligé de vous déplacer :

  • Evitez de sortir aux heures les plus froides (le soir, la nuit, en début de matinée) ainsi que les expositions prolongées au froid et au vent.
  • Signalez votre départ et votre destination à vos proches.
  • Habillez-vous chaudement avec plusieurs couches de vêtements dont un imperméable au vent. Couvrez les extrémités. Ne gardez pas de vêtements humides. Equipez-vous de chaussures montantes.
  • Renseignez-vous sur l'état du réseau routier auprès du centre régional d’information et de circulation routière (CRICR).
  • Respectez scrupuleusement les restrictions de circulation et déviations mises en place.
  • Vérifiez votre niveau de liquide nettoyant antigel et votre batterie. Ne bloquez pas votre frein à main en cas de températures négatives.
  • Munissez-vous d’équipements spéciaux. Remplissez au maximum votre réservoir de carburant pour diminuer le risque de gel.
  • Prévoyez des vivres (nourriture, eau et boissons chaudes dans un thermos), du matériel de secours, des couvertures, des habits chauds, vos médicaments et votre téléphone portable chargé en cas d’attente sur la route à bord de votre véhicule.

Si vous êtes contraint à un départ prolongé de votre domicile :

  • Maintenez le chauffage en mode « hors gel » au lieu de le couper.
  • Coupez le compteur d’eau en fermant le robinet. Fermez les arrivées d’eau intérieures et extérieures de votre logement.
  • Vidangez les canalisations de distribution d’eau et le circuit de chauffage. Protégez ce dernier avec un antigel.

Si vous êtes concerné par un gel de canalisation :

  • N’employez pas de flamme ou de décapeur thermique pour tenter de dégeler les canalisations.

Après le grand froid :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Ne touchez pas aux fils électriques et téléphoniques tombés au sol.
  • Faites l'inventaire des dégâts, photographiez les dommages.
  • Selon l’importance de l’évènement, proposez votre aide à la mairie.
  • Déclarez le sinistre au plus tôt à votre assureur.

En cas de danger, prévenir les secours en composant le 18 ou le 112

En cas de fortes chutes de neige

Avant les chutes de neige :

  • Renseignez-vous auprès de la Mairie, Préfecture ou Services de l’Etat sur le risque de fortes chutes de neige, sa fréquence, le niveau d’exposition communal et l’organisation mise en place pour le gérer (moyens d’alerte, centres d’accueils…).
  • Tenez-vous informé de la situation météo en utilisant les radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France). Consultez régulièrement la carte de vigilance de Météo-France (http://vigilance.meteofrance.com).
  • Rassemblez les papiers importants (identité, santé, moyens de paiement, foyer…).
  • Prévoyez la mise en sécurité de vos véhicules.
  • Faites une réserve d'eau potable.
  • Prévoyez des vivres et du matériel de secours en cas de confinement demandé par les autorités.
  • Assurez-vous du fonctionnement des moyens d'éclairage de secours.
  • Protégez vos canalisations d’eau contre le gel.
  • En cas d'utilisation d'un dispositif d'assistance médicale alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l'organisme qui en assure la gestion.
  • Téléchargez l'application "Aviva Risques Météo " pour être informé, visualiser et suivre l’évolution de la situation
  • Complétez votre n° de téléphone mobile sur votre espace client AVIVA pour être informé par SMS de toute situation à risque sur votre commune.

Si vous êtes obligés de vous déplacer :

  • Renseignez-vous sur l'état de dégagement du réseau routier auprès du centre régional d’information et de circulation routière (CRICR).
  • Signalez votre départ et votre destination à vos proches.
  • Munissez-vous d'équipements spéciaux.
  • Respectez scrupuleusement les restrictions de circulation et déviations mises en place.
  • Prévoyez des vivres et matériels de secours en cas d'attente sur la route à bord de votre véhicule.

Pendant les chutes de neige :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Restez chez vous et reportez tout déplacement inutile.
  • Pour vous chauffer, n’utilisez pas les appareils non destinés à cet usage : cuisinières, brasero, chauffages d'appoint à combustion en continu (ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence).
  • En voiture, ne quittez l’habitacle sous aucun prétexte autre que sur sollicitation des sauveteurs.

Après les chutes de neige :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Ne touchez pas aux fils électriques et téléphoniques tombés au sol.
  • Faites l'inventaire des dégâts, photographiez les dommages.
  • Protégez-vous des chutes et protéger les autres en dégageant la neige, en salant les trottoirs
  • Lors du déneigement, éviter d'obstruer les regards d'écoulement des eaux.
  • Facilitez le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes, en particulier en stationnant votre véhicule en dehors des voies de circulation.
  • Selon l’importance de l’évènement, proposez votre aide à la mairie.
  • Déclarez le sinistre au plus tôt à votre assureur.

En cas de danger, prévenir les secours en composant le 18 ou le 112

En cas de canicule

Avant la canicule :

  • Renseignez-vous auprès de la Mairie, Préfecture ou Services de l’Etat sur le risque de canicule et l’organisation mise en place pour le gérer (moyens d’alerte, centres d’accueil…).
  • Inscrivez-vous en Mairie au registre communal afin que l’on puisse vous venir en aide en cas de fortes chaleurs (personnes âgées, isolées, handicapées).
  • Tenez-vous informé de la situation météo en utilisant les radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France). Consultez régulièrement la carte de vigilance de Météo-France (http://vigilance.meteofrance.com).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Rassemblez les papiers importants (identité, santé, moyens de paiement, foyer…) si vous devrez rejoindre un lieu climatisé.
  • Faites une réserve d'eau potable. Procurez-vous si possible un ventilateur ou une climatisation.
  • Prévoyez des vivres et du matériel de secours en cas de confinement demandé par les autorités.
  • Prévoyez de rester en contact tous les jours avec les membres de votre famille et vos voisins, et particulièrement avec les personnes les plus fragiles (personnes âgées, isolées, handicapées, femmes enceintes, bébés et enfants…).
  • En cas de problème de santé, demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.
  • Téléchargez l'application "Aviva Risques Météo " pour être informé, visualiser et suivre l’évolution de la situation
  • Complétez votre n° de téléphone mobile sur votre espace client AVIVA pour être informé par SMS de toute situation à risque sur votre commune.

Pendant la canicule :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Restez autant que possible chez vous et dans les pièces les plus fraiches, et utilisez un ventilateur et/ou une climatisation si vous en disposez.
  • Fermez les volets, les rideaux et les fenêtres le jour. Ouvrez-les la nuit pour laisser pénétrer la fraicheur.
  • Eteignez les appareils électriques qui dégagent de la chaleur (lampes, ordinateur, four…).
  • Evitez les activités physiques à l’extérieur (sport, jardinage, bricolage…), notamment aux heures les plus chaudes.
  • Si vous devez sortir, préférez le matin tôt ou le soir tard. Prenez un chapeau, des vêtements clairs, amples et légers ainsi que de l’eau. Rendez-vous dans des lieux frais et ombragés (bibliothèque, cinéma, musée, supermarché…).
  • Pensez à boire de l’eau régulièrement (sans attendre d’avoir soif) et vous hydratez le plus possible, alimentez-vous convenablement et évitez de boire de l’alcool, du café ou des boissons sucrées.
  • Rafraichissez-vous régulièrement à l’aide d’un brumisateur, d’un linge humide ou en prenant une douche.
  • Donnez et prenez des nouvelles de vos proches et voisins (notamment auprès des femmes enceintes, bébés et enfants, personnes âgées ou en situation de handicap). N’hésitez pas à aider ou à vous faire aider (ménage, courses…).
  • Contactez votre médecin ou le 15 en cas d’urgence si des symptômes inhabituels se présentent (crampes, fatigue inhabituelles, vertiges, fièvre, nausées ou vomissements, propos incohérents…).
  • Si vous remarquez une personne sans abri ou en difficulté dans la rue, appelez le 115.

Après la canicule :

  • Informez-vous sur l’évolution de la situation : radios (poste à piles) et autres médias (TV, réseau Radio France).
  • Suivez les consignes de sécurité diffusées par les autorités.
  • Selon l’importance de l’évènement, proposez votre aide à la mairie.

En cas de danger, prévenir les secours en composant le 18 ou le 112

En cas de submersion

Avant la submersion :

  • Renseignez -vous auprès de la mairie sur le risque de submersion compte tenu de la situation de vos locaux (fréquence, niveau d’exposition). Si votre commune est exposée au risque de submersion, elle a certainement mis en œuvre des actions :
    • Plan de prévention des risques de submersion : il cartographie les zones à risque sur la commune et leur niveau d’exposition
    • Plan communal de sauvegarde : il renseigne les mesures mises en œuvre par la mairie en cas d’alerte

Si vos locaux se situent en zone exposée au risque de submersion, aménagez les afin d’assurer votre sécurité et celle de vos proches :

  • Au niveau du chauffage
    • Placez la chaudière et les centrales de ventilation hors d’atteinte d’eau.
    • Scellez la chaudière sur appuis lestés
    • Remontez les sources de ventilation basses
    • Vérifiez la fixation et l’étanchéité de la cuve à fuel ou de la citerne à gaz (maintenez les remplies)
  • Au niveau de l’installation électrique
    • Prévoyez un réseau de distribution venant du plafond vers les prises de courant.
    • Faites vérifier l’étanchéité des raccordements EDF GDF et France télécom
  • Au niveau du revêtement du sol et du mur
    • Posez du carrelage ou des revêtements synthétiques hydrofuges.
    • Choisissez des matériaux hydrofuges pour les murs.

Si vos locaux se situent en zone exposée au risque de submersion, organisez-vous :

  • Evacuez votre véhicule de la zone à risque, stationnez- le hors zone inondable.
  • Préparez des batardeaux pour faire barrage à l’eau, à l’emplacement des ouvertures (systèmes et /ou planches bloquant l’entrée de l’eau dans votre habitation)
  • Prévoyez des parpaings pour surélever votre mobilier
  • En cas d’utilisation d’un dispositif d’assistance médicale alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l’organisme qui en assure la gestion.
  • Rassemblez les papiers importants
    • Votre identité : carte d’identité, permis de conduire, carte grise, livret de famille, passeport…Pensez à faire des photocopies à stocker dans un autre lieu)
    • Votre santé : carnets de santé des enfants, radiographies…
    • Vos moyens de paiement : chéquier, carte de crédit…
    • Votre foyer : actes notariés, contrat d’assurance…
  • Conservez les preuves de l’existence de vos biens
    • Mettez de côté toutes les factures importantes (meubles appareils ménagers, bijoux, appareils photos, informatique…)
    • Prenez quelques photos de vos objets les plus précieux !
    • Photographiez les travaux de prévention entrepris pour réduire les risques liés aux submersions.

Pendant la submersion :

  • En cas d’alerte écoutez la radio locale pour connaître les consignes à suivre et consultez régulièrement votre application "Aviva Risques Météo".

Vous êtes à votre domicile :

  • N’allez pas chercher vos enfants à l’école si vous n’y êtes pas invité, l’école s’occupe d’eux.
  • Protégez votre mobilier extérieur et de jardin susceptible d’être submergé (rangez-le ou le cas échéant fixez-le sur des socles lestés).
  • En cas d’utilisation d’un dispositif d’assistance médicale alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l’organisme qui en assure la gestion.
  • Surélevez votre mobilier et tous vos biens fragiles.
  • Installez des batardeaux, fermez portes, soupiraux, aérations …pour ralentir l’entrée de l’eau et limiter les dégâts.
  • Maintenir ouvertes les ouvertures à commande électrique.
  • Coupez l’électricité et le gaz pour éviter électrocution ou explosion.
  • Montez dans les étages avec : eau potable, vitres, papiers d’identité, radio à piles, lampe de poche, piles de rechange, vêtements chauds, médicaments.
  • Utilisez les escaliers et ne prenez pas l’ascenseur pour éviter de rester bloqué.
  • Tenez- vous prêt à évacuer les lieux à la demande des autorités.
  • Ne téléphonez qu’en cas de nécessité afin de libérer les lignes pour les secours.

Vous êtes évacués :

  • Suivez les consignes des autorités
  • Prenez vos papiers d’identité et si possible fermez le bâtiment.

Vous circulez au moment de l’alerte :

  • N’allez pas à pied ou en voiture dans une zone submergée, vous iriez au-devant du danger
  • Ne vous approchez pas du bord de mer ni d’un point surélevé ni d’ouvrages exposés aux vagues (jetée portuaire, épis, front de mer…).
  • Evitez les routes du littoral.
  • Ne restez pas dans votre véhicule dans une zone submersible ou submergée, il risque d’être emporté.
  • Ne revenez pas sur vos pas si vous êtes invité à évacuer, orienté vers un centre d’accueil ou invité à suivre un itinéraire sécurisé.

Après la submersion :

  • Assurez-vous de l’accessibilité de votre logement en suivant les consignes des services de secours.
  • Pour préserver votre santé, ne consommez pas l’eau du robinet ou des forages avant avis favorable de la maire.
  • Faites l’inventaire des dommages et prenez des photos des dégâts avant d’entreprendre les opérations de nettoyage.
  • Aérez et désinfectez les pièces.
  • Chauffez les locaux dès que possible.
  • Ne rétablissez l’électricité et autres réseaux qu’après vérification technique par un professionnel.
  • Déclarez le sinistre au plus tôt à votre assureur.
  • Prenez garde lors de promenade sur le littoral.
  • Respectez les restrictions d’accès dans les zones impactées.

En cas de danger, prévenir les secours en composant le 18 ou le 112

En cas d’inondation

Avant l’inondation :

  • Renseignez -vous auprès de la mairie sur le risque d’inondation compte tenu de la situation de vos locaux (fréquence, niveau d’exposition). Si votre commune est exposée au risque d’inondation, elle a certainement mis en œuvre des actions :
    • Plan de prévention des risques d’inondation : il cartographie les zones à risque sur la commune et leur niveau d’exposition
    • Plan communal de sauvegarde : il renseigne les mesures mises en œuvre par la mairie en cas d’alerte

Si vos locaux se situent en zone exposée au risque inondation, aménagez les afin d’assurer votre sécurité et celle de vos proches :

  • Au niveau du chauffage
    • Placez la chaudière et les centrales de ventilation hors d’atteinte d’eau.
    • Scellez la chaudière sur appuis lestés
    • Remontez les sources de ventilation basses
    • Vérifiez la fixation et l’étanchéité de la cuve à fuel ou de la citerne à gaz (maintenez les remplies)
  • Au niveau de l’installation électrique
    • Prévoyez un réseau de distribution venant du plafond vers les prises de courant.
    • Faites vérifier l’étanchéité des raccordements EDF GDF et France télécom
  • Au niveau du revêtement du sol et du mur
    • Posez du carrelage ou des revêtements synthétiques hydrofuges.
    • Choisissez des matériaux hydrofuges pour les murs.

Si vos locaux se situent en zone exposée au risque inondation, organisez-vous :

  • Evacuez votre véhicule de la zone à risque, stationnez- le hors zone inondable.
  • Préparez des batardeaux pour faire barrage à l’eau, à l’emplacement des ouvertures (systèmes et /ou planches bloquant l’entrée de l’eau dans votre habitation)
  • Prévoyez des parpaings pour surélever votre mobilier
  • En cas d’utilisation d’un dispositif d’assistance médicale alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l’organisme qui en assure la gestion.
  • Rassemblez les papiers importants
    • Votre identité : carte d’identité, permis de conduire, carte grise, livret de famille, passeport…Pensez à faire des photocopies à stocker dans un autre lieu.
    • Votre santé : carnets de santé des enfants, radiographies…
    • Vos moyens de paiement : chéquier, carte de crédit…
    • Votre foyer : actes notariés, contrat d’assurance…
  • Conservez les preuves de l’existence de vos biens
    • Mettez de côté toutes les factures importantes (meubles appareils ménagers, bijoux, appareils photos, informatique…)
    • Prenez quelques photos de vos objets les plus précieux !
    • Photographiez les travaux de prévention entrepris pour réduire les risques d’inondations.

Pendant l’inondation :

  • En cas d’alerte écoutez la radio locale pour connaître les consignes à suivre et consultez régulièrement votre application "Aviva Risques Météo".

Vous êtes à votre domicile :

  • N’allez pas chercher vos enfants à l’école si vous n’y êtes pas invité, l’école s’occupe d’eux.
  • Protégez votre mobilier extérieur et de jardin susceptible d’être emporté (rangez-le ou le cas échéant fixez-le sur des socles lestés).
  • En cas d’utilisation d’un dispositif d’assistance médicale alimenté par électricité, prenez vos précautions en contactant l’organisme qui en assure la gestion.
  • Surélevez votre mobilier et tous vos biens fragiles.
  • Installez des batardeaux, fermez portes, soupiraux, aérations …pour ralentir l’entrée de l’eau et limiter les dégâts.
  • Maintenir ouvertes les issues à commande électrique à utiliser en cas d’évacuation (portail électrique, volets roulants…).
  • Coupez l’électricité et le gaz pour éviter électrocution ou explosion.
  • Montez dans les étages avec : eau potable, vitres, papiers d’identité, radio à piles, lampe de poche, piles de rechange, vêtements chauds, médicaments.
  • Utilisez les escaliers et ne prenez pas l’ascenseur pour éviter de rester bloqué.
  • Tenez- vous prêt à évacuer les lieux à la demande des autorités.
  • Ne téléphonez qu’en cas de nécessité afin de libérer les lignes pour les secours.

Vous êtes évacués :

  • Suivez les consignes des autorités
  • Prenez vos papiers d’identité et si possible fermez le bâtiment.

Vous circulez au moment de l’alerte :

  • N’allez pas à pied ou en voiture dans une zone inondée, vous iriez au-devant du danger
  • Ne restez pas sur les ponts ou les digues, ne franchissez pas les passages à gué, ne vous approchez pas des cours d’eau en crue.
  • Ne restez pas dans votre véhicule dans une zone inondable ou inondée, il risque d’être emporté.
  • Ne revenez pas sur vos pas si vous êtes invité à évacuer, orienté vers un centre d’accueil ou invité à suivre un itinéraire sécurisé.

Après l’inondation :

  • Assurez-vous de l’accessibilité de votre logement en suivant les consignes des services de secours.
  • Pour préserver votre santé, ne consommez pas l’eau du robinet ou des forages avant avis favorable de la maire.
  • Faites l’inventaire des dommages et prenez des photos des dégâts avant d’entreprendre les opérations de nettoyage.
  • Aérez et désinfectez les pièces.
  • Chauffez les locaux dès que possible.
  • Ne rétablissez l’électricité et autres réseaux qu’après vérification technique par un professionnel.
  • Déclarez le sinistre au plus tôt à votre assureur

En cas de danger, prévenir les secours en composant le 18 ou le 112