Assurance habitation : que vérifier avant de partir en vacances ?

Pour concilier sécurité de la maison et voyage, il est nécessaire de prendre quelques précautions. Du risque d’incendie au dégât des eaux, en passant par le cambriolage, de nombreux dangers guettent votre habitation pendant votre absence. Pour sécuriser votre maison, relisez attentivement les clauses de votre contrat d’assurance habitation applicables en cas d'absence prolongée.

Bientôt les vacances et vous avez la chance de partir... Mais avant de boucler vos valises, prenez le temps de vérifier quelques points clés de votre contrat d’assurance habitation, d’autant plus si vous comptez vous absenter de votre résidence principale pendant quelques temps. Un sinistre peut se produire à tout moment !

Contrat d’assurance habitation : les points à vérifier quelques jours avant votre départ

Vérifiez la couverture de vos biens mobiliers

Vérifiez que le montant de la couverture des biens mobiliers qui figure dans votre contrat correspond toujours à la valeur de vos biens. Si vous avez fait des acquisitions de valeur, le montant de couverture doit être réévalué. N’oubliez pas d’en informer votre assureur.

Déclarez vos objets précieux

Attention ! Vos objets précieux (bijoux, tableaux…) ne sont pas pris en compte dans les biens mobiliers. Ils font l’objet d’une garantie et d’une estimation de valeur spécifique. Vous devrez donc vous assurez qu’ils figurent bien dans la liste des objets définis comme précieux par votre assureur.

Vérifiez aussi s’il existe une clause dans votre contrat d’assurance habitation qui impose que vos biens précieux soient placés dans un coffre pendant votre absence. Si cette clause existe et que vous ne vous y conformez pas, votre garantie ne sera pas appliquée. Et quoiqu’il en soit, photographiez tous vos biens précieux, vous serez remboursé plus rapidement.

Assurez-vous contre le risque électrique

Les dommages électriques ne sont pas systématiquement couverts par un contrat multirisque habitation. Il peut donc être utile de souscrire une couverture supplémentaire pour se prémunir contre les conséquences de la foudre ou d’un court-circuit.

Attention ! Si vous êtes couvert contre le risque électrique, cela ne signifie pas forcément que le contenu de votre réfrigérateur et/ou de votre congélateur est garanti. Vérifiez ce point auprès de votre assureur.

Prévenez le risque de dégât des eaux

Avant de fermer votre porte, coupez l’alimentation d’eau. De nombreuses personnes oublient de le faire au risque d’être victime d’un dégât des eaux pendant leurs vacances. Dans l’idéal, faites-le pour chaque absence quelle que soit la durée, mais la plupart des assurances demandent de le faire à partir de sept jours d’absence. Vérifiez sur votre contrat si cette exigence y figure.

En cas de non-respect de cette clause, l’assureur peut décider de baisser le montant de l’indemnisation, voire parfois de la refuser complètement.

En cas d’orages

Les orages peuvent être violents, surtout l’été. Avant de partir en vacances, débranchez vos appareils électriques dans toute la maison, afin qu’un impact de foudre ne les détruise pas.
Débrancher vos appareils permet de les sauvegarder, mais seule une garantie « dommages électriques » pourra vous couvrir en cas de dégât.

Vérifiez si votre jardin est couvert par votre assurance habitation

Rangez votre jardin pour éviter le vol, la destruction de mobilier d’extérieur ou encore du système d’arrosage. En cas de dommages malgré ces précautions, vérifiez que votre contrat d’assurance habitation prévoit une clause d’indemnisation pour les éléments du jardin et surtout les conditions d’indemnisation. Très souvent, il s’agit d’une extension de garantie que vous pouvez faire rajouter à votre contrat.

Vérifiez la couverture de vos dépendances

Caves, cabanons de jardin, chambres de bonne ou autres dépendances comme le garage ne sont pas automatiquement couverts par l’assurance habitation. Une extension de garantie est souvent nécessaire pour garantir les biens entreposés dans ces dépendances. Lisez bien la clause qui s’y réfère ou contactez votre assureur.

Anticipez le risque de cambriolage

La période des vacances est propice aux cambriolages. Adoptez des mesures simples à mettre en place : fermez toutes les issues (portes, fenêtres et volets), faites relever votre courrier par une personne de confiance, demandez à vos voisins ou au commissariat de surveiller votre logement. Et bien sûr, ne laissez pas en évidence vos différents objets de valeur.

Certains assureurs exigent même l’installation de dispositifs plus complexes pour protéger votre habitation comme une alarme ou un système de télésurveillance. Vérifiez attentivement si votre contrat d’assurance habitation inclut la garantie vol car elle n’est pas comprise de façon systématique dans les anciens contrats d’assurance habitation. C’est donc un point capital à vérifier avec votre assureur.

Vérifiez également si votre contrat contient une clause d’inhabitation, auquel cas, la garantie vol pourrait être suspendue en cas d’absence prolongée (au-delà de 90 jours généralement).

Les précautions à prendre juste avant de fermer votre porte

Vous avez vérifié votre contrat ? Alors il ne vous reste plus qu’à fermer la porte, mais seulement après avoir appliqué ces mesures de bons sens.

À l’intérieur de la maison :

  • coupez l’arrivée d’eau pour éloigner tout risque de rupture de canalisation, notamment en hiver quand il gèle. Coupez également le gaz afin d’éviter qu’une éventuelle fuite ne déclenche un incendie.
  • Débranchez tous vos appareils électriques comme le téléviseur, le four, le grille-pain, l’ordinateur ou la chaîne hi-fi. Vous éviterez les éventuels accidents lors d’un orage par exemple.
  • Videz complètement votre réfrigérateur et votre congélateur avant de les débrancher afin de ne pas risquer d’y trouver des aliments avariés à votre retour.
  • Installez un système qui simulera une présence à l’intérieur de la maison. Il est possible de le programmer pour allumer des lampes dans certaines pièces à la nuit tombée. Certains dispositifs de sécurité peuvent également être gérés à distance.
  • Vérifiez que les portes et fenêtres de votre maison sont toutes bien verrouillées.

N’oubliez pas d’activer l’alarme de votre maison si elle en est équipée. Les technologies actuelles permettent de commander à distance les systèmes de sécurité et de surveillance.

À l’extérieur de la maison :

  • ne laissez pas le double de la clé sous votre paillasson. Donnez-le à un ami ou à une personne de confiance qui pourra venir régulièrement s’occuper de votre maison pour l’aérer, arroser les plantes ou enlever votre courrier de votre boîte aux lettres.
  • Ne signalez jamais sur les réseaux sociaux que vous partez en vacances et n’indiquez jamais la durée de votre absence.
  • Informez le commissariat de police le plus proche de votre domicile des dates de votre départ et de retour. En effet, pendant les périodes de vacances, les services de police effectuent des rondes aux alentours des maisons inoccupées. Ce service est gratuit.

De nombreux dangers guettent votre habitation pendant votre absence. Pour sécuriser votre maison, relisez attentivement les conditions générales de votre contrat d’assurance habitation qui s’appliquent en cas d'absence prolongée. En cas de doute, contactez votre assureur pour partir en vacances sereinement.

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 23/09/2021

Découvrir notre assurance habitation