Accident de vélo sur la route du travail et assurance : êtes-vous suffisamment couvert ?

Vieille habitude déjà ou résolution de l’année, vous allez au travail chaque jour à vélo ? Bravo, c’est à la fois pratique, bon pour la santé et écologique. Mais avant d’enfourcher votre deux-roues, une dernière vérification s’impose : comment êtes-vous couvert en cas d’accident ? Une question importante, qui mérite quelques conseils.

D’après Vélo & Territoires, la pratique du vélo est en plein essor : + 31 % de cyclistes en zone urbaine en 2021 par rapport à 2019 et + 14 % en zone rurale(1). De plus en plus d’actifs choisissent par ailleurs le vélo pour se rendre à leur travail. Simple, rapide, écologique et économique, le vélo présente en effet de beaux atouts. Avec, pour seul réel bémol, la question de la sécurité : d’après l’Observatoire national Interministériel de la sécurité routière(2), pour la première fois depuis vingt ans, le nombre de cyclistes tués a dépassé les 200. Au total, 226 cyclistes ont trouvé la mort sur les routes en 2021, soit 39 de plus qu'en 2019 et 48 de plus qu'en 2020. Cette augmentation est plus importante hors agglomération (+ 35 % en 2021 par rapport à 2019) : les cyclistes sont plus vulnérables du fait des vitesses plus élevées de circulation.

Les bons réflexes pour aller au travail en vélo

Pour limiter les risques, et notamment les accidents vélo-voiture, nous vous incitons à suivre quelques règles de bonne conduite.

  • Respecter le Code de la route : être à vélo n’autorise pas à rouler sur les trottoirs, griller les feux rouges, slalomer entre les voitures… Ces comportements multiplient dangereusement les risques d’accident. Nous vous recommandons d’adapter votre vitesse à la circulation, de maintenir une distance de sécurité, de privilégier les parcours sur pistes cyclables.
  • Avoir le bon équipement : le casque et le gilet fluorescent font partie de la panoplie du cycliste, qui doit aussi veiller à être bien visible, grâce à un éclairage adapté.

Quelle couverture en cas d’accident de trajet ?

En cas d’accident à vélo, vous êtes couvert s’il s’agit d’un accident qui survient pendant le trajet aller-retour :

  • entre votre lieu de travail et votre lieu de résidence ;
  • entre votre lieu de travail et le restaurant, la cantine ou tout autre lieu où vous prenez habituellement vos repas.

Pour être considéré comme un accident de trajet, l'itinéraire doit avoir été le plus direct possible et ne pas avoir été interrompu ou détourné pour un motif d'ordre personnel non lié aux nécessités essentielles de la vie courante, ou n'ayant aucun rapport avec le travail du salarié.

Si vous êtes victime d’un accident de trajet, l’Assurance Maladie prendra en charge vos soins et vous recevez des indemnités journalières en cas d’arrêt de travail.

Bon à savoir
Un forfait mobilités durables peut être versé aux salariés qui utilisent un moyen de transport durable pour leurs trajets professionnels, d’un montant maximum de 500 € par an et par salarié. Ce forfait est facultatif pour l’employeur.

Vous pratiquez aussi le vélo dans le cadre de vos loisirs ?

En plus de vous rendre à vélo au travail, vous avez également l'habitude de faire du vélo dans un cadre récréatif ou sportif. Sachez que s'il vous arrive de chuter seul et de vous blesser sérieusement, les régimes obligatoires et complémentaires ne couvriront pas intégralement toutes les conséquences et les préjudices engendrés par cet accident sur votre vie quotidienne, privée comme professionnelle.

C'est pourquoi, nous vous recommandons vivement de souscrire une assurance accidents de la vie qui, seule, peut vous indemniser en cas d'un accident de la vie courante à la hauteur de votre préjudice.

Avec notre garantie des accidents de la vie Abeille Protection Accident vous êtes couvert, ainsi que vos proches, en cas d'atteinte à l'intégrité physique et psychique (invalidité permanente dès 1 %) ou de décès consécutif à votre chute. Notre contrat prend notamment en compte vos pertes de gains professionnels, les frais d'aménagement de votre logement et de votre véhicule et les frais d'obsèques. Le montant de l'indemnisation peut atteindre jusqu'à deux millions d'euros selon le préjudice subi.

Si vous deviez être responsable d’un accident et que vous blessiez une personne, c’est la responsabilité civile incluse dans votre multirisque habitation qui prendra en charge les dommages causés aux autres. Cette même assurance peut également couvrir votre vélo s’il est volé ou détérioré à votre domicile.

En cas de dommages corporels graves à la suite d'une chute lors de vos promenades à vélo, et même si vous êtes seul responsable de votre accident, notre solution Abeille Protection Accident apporte une couverture adaptée à vos besoins.

(1) Vélo & Territoires, « Bulletin fréquentations vélo en France », janvier 2022.
(2) Observatoire national Interministériel de la sécurité routière, « Baromètre décembre 2021 », janvier 2022.

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 06/09/2022

Demander un devis Abeille Protection Accident