Tempête, ouragan : quelle garantie pour être bien indemnisé par votre assurance habitation ?

Toiture envolée, chute d’arbre sur votre maison… Une tempête ou, plus rare, un ouragan, peuvent parfois engendrer de très gros dégâts ! En souscrivant un contrat d’assurance multirisque habitation, vous êtes indemnisé avec la garantie catastrophes naturelles ou la garantie tempête-grêle-neige selon la situation. Zoom sur les particularités de chacune en fonction du sinistre.

Les différences entre les garanties tempête et catastrophes naturelles

Vous venez de subir un sinistre de grande ampleur à la suite d’une tempête ou d’un ouragan ? Une fois l’évènement passé et le stress redescendu, vient la question de l’indemnisation afin de réparer tous les dégâts subis.

Des paramètres bien précis permettent de définir si une tempête/un ouragan est classé comme une catastrophe naturelle ou non, selon son intensité, et donc d’activer par la suite la bonne garantie afin de vous faire indemniser.

Un ouragan classé comme catastrophe naturelle

On qualifie un ouragan de catastrophe naturelle quand « les effets du vent dus à un événement cyclonique pour lequel les vents maximaux de surface enregistrés ou estimés sur la zone sinistrée ont atteint ou dépassé 145 km/h en moyenne sur dix minutes ou 215 km/h en rafales » (article L 122-7 du Code des assurances).

Pour bénéficier de la garantie catastrophe naturelle, l’état de catastrophe naturelle doit obligatoirement être reconnu par un arrêté ministériel : dès lors, vous disposez de dix jours pour déclarer le sinistre à votre assureur.

Si vous avez souscrit un contrat d’assurance multirisque habitation, la garantie catastrophes naturelles est automatiquement incluse et vous permettra d’être indemnisé des dégâts subis.

Un ouragan/une tempête relevant de la garantie tempête

Si la tempête n’a pas été classée comme une catastrophe naturelle, c’est alors la garantie tempête-grêle-neige qui est applicable. Contactez votre assureur afin de connaître en détail les conditions d’indemnisation des dégâts matériels liés aux vents violents, inondations et fortes pluies !

Bon à savoir
La garantie tempête-grêle-neige intégrée dans notre contrat d’assurance multirisque habitation protège vos stores, volets, persiennes, auvents, antennes et système de surveillance fixé à un bâtiment.

À la suite de la tempête ou de l’ouragan, vous disposez de cinq jours pour déclarer votre sinistre à votre assureur en lui faisant parvenir :

  • une description du sinistre subi à laquelle vous pouvez joindre des photos ;
  • une liste précise et chiffrée des biens endommagés ou perdus et leur facture d’achat ;
  • un certificat d’intempéries édité par un organisme expert en météorologie est également exigé par certains assureurs.

L’intervention d’un expert à la suite d’un ouragan ou d’une tempête

Selon votre situation, votre assureur peut mandater un expert professionnel à sa charge. Ce dernier va analyser tous les éléments techniques du sinistre pour la compagnie d’assurance. L’expert édite un rapport chiffré du montant des dommages et indique également les modalités de remise en état.

Il peut parfois y avoir un délai de plusieurs jours entre son passage et la date du sinistre : c’est pour cela qu’il est fortement conseillé de prendre des photos avant de toucher à quoi que ce soit, et surtout, ne rien jeter avant la venue de l’expert !

Une tempête ou un ouragan peut engendrer des dégâts conséquents ! Grâce au contrat d’assurance multirisque habitation, les dommages subis vous seront indemnisés par la garantie catastrophes naturelles ou tempête-grêle-neige selon son intensité.

N’hésitez pas à contacter votre Agent Général Aviva qui pourra vous conseiller sur les démarches à suivre à la suite d’une tempête ou d’un ouragan.

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 24/01/2022

Découvrir notre assurance habitation