Surpoids et obésité infantile : prévention et risques chez l’enfant

La crise sanitaire de la Covid-19 a entraîné une diminution de l’activité physique des enfants et adolescents qui ont des loisirs de plus en plus sédentaires et une alimentation plus grasse et sucrée. En 2020, 66 % des 11-17 ans présentaient un risque sanitaire préoccupant(1) ! Comment donner à vos enfants le goût d’une alimentation saine et variée pour prévenir les risques d’obésité ? Nos réponses à vos questions.

Comment transmettre de bonnes habitudes alimentaires à ses enfants ?

C’est dans l’enfance que s’acquièrent les habitudes alimentaires. Aujourd’hui, la plupart des enfants ont pourtant une consommation de sucre bien trop importante. Cette surconsommation concerne :

  • 75 % des enfants de 4 à 7 ans ;
  • 60 % des enfants de 8 à 12 ans ;
  • 25 % des adolescents de 13 à 17 ans(2)

Associées à une surconsommation d’aliments gras et salés, ces trop grandes quantités de sucres peuvent être à l’origine de surpoids voire d’obésité infantile ainsi que de maladies à l’âge adulte et, parfois, dès l’enfance et l’adolescence : diabète, hypertension, asthme, risques cardiovasculaires

Le saviez-vous ?
L’obésité chez l’enfant ne se manifeste pas par un surpoids visible à l’œil nu comme chez les adultes mais par une surcharge de masse graisseuse. C’est pourquoi, quelle que soit la corpulence de votre enfant, sa courbe IMC (Indice de Masse Corporelle) doit être systématiquement analysée et surveillée lors des visites chez le pédiatre (ou chez le généraliste après 16 ans). Le surpoids se caractérise par un IMC compris entre 25,0 et 29,9 kg/m2 et l’obésité par un IMC supérieur à 30,0 kg/m2*.

Les comportements alimentaires des parents sont donc déterminants pour faire prendre de bonnes habitudes alimentaires à leurs enfants. Privilégiez ainsi les repas pris en famille et, si possible, à des heures fixes. 

Au même titre que les autres repas, le goûter constitue un moment important de la journée de vos enfants, ne le négligez pas ! Il vaut mieux préparer un goûter consistant et équilibré que de laisser vos enfants grignoter. 

N’hésitez pas également à faire découvrir le maximum d’aliments à vos enfants tout en respectant leurs goûts et envies.  

Il est aussi conseillé de ne pas faire manger vos enfants devant la télévision. En effet, l’écran capte leur attention et diminue leurs sensations gustatives. Moins rassasiés, vos enfants auront encore faim après être sortis de table. Il est primordial pour eux de regarder les aliments, de les sentir… Bref, d’avoir le nez dans leur assiette !

Découvrez nos astuces santé pour prévenir l’obésité et le surpoids chez vos enfants 

Nos 3 astuces pour
déchiffrer les étiquettes

Prévention santé, déchiffrer les étiquettes - Aviva

Nos 5 astuces pour
offrir un repas équilibré à vos enfants

Prévention santé, offrir un repas équilibré - Aviva

Nos 5 astuces pour
limiter le sucre chez vos enfants

Prévention santé, limiter le sucre - Aviva

Vous avez d’autres interrogations sur les besoins énergétiques de votre enfant ? Notre experte, diététicienne, démêle le vrai du faux sur l’alimentation saine et équilibrée des enfants et adolescents et sur la prévention de l’obésité et du surpoids.

Pratiquer une activité physique régulière en plus d’une alimentation saine est primordiale ! L’Anses recommande d’ailleurs 3 heures d’activité physique pour les enfants de moins de 5 ans et au moins 1 heure pour les enfants de plus de 6 ans(3)

Et, pour prendre soin au quotidien de la santé de vos enfants et de celle de toute la famille, pensez également à souscrire une complémentaire santé adaptée aux besoins de chacun. 

(1) Anses, « Inactivité physique et sédentarité chez les jeunes », novembre 2020
(2) Ameli, « Surpoids et obésité : calcul d’IMC et bilan médical », février 2021
(3) Anses, « Activités physiques. Nos recommandations pour les enfants et adolescents », novembre 2020

Document non contractuel à caractère publicitaire à jour le 02/11/2021

Découvrir notre complémentaire santé