Contrôle technique auto : à quoi ça sert ?


Qu'est-ce que le contrôle technique ?

Le contrôle technique s'effectue sans démontage de votre véhicule et permet de contrôler le bon fonctionnement de différents points correspondant à des fonctions principales du véhicule. La visite dure entre 30 et 45 minutes. 

En prenant rendez-vous dans les centres Autosur participants, profitez d’une réduction de 15 % sur votre contrôle technique obligatoire.

Si aucun défaut majeur n'est constaté, le contrôleur vous remettra un procès-verbal de contrôle favorable. Il collera le timbre comportant la date limite de validité du contrôle sur la carte grise et apposera une vignette indiquant le mois et l'année limites de la prochaine visite sur votre pare-brise.

En revanche, si votre véhicule présente des défauts nécessitant des réparations, le contrôleur vous remettra un procès-verbal les mentionnant et vous devrez effectuer une contre-visite après avoir effectué vos réparations.

Le contrôle technique complémentaire annuel anti-pollution 2019 s’est renforcé depuis le 1er juillet 2019 sur les questions de pollution afin de répondre aux exigences de la loi de transition énergétique.

Bon à savoir : depuis le 20 mai 2018, la France a renforcé son contrôle technique pour se conformer à la législation européenne.

Quels sont les points obligatoires pour le contrôle technique ? 

Le contrôleur doit vérifier 133 points de contrôle concernant les fonctions suivantes :

  • identification du véhicule : documents du véhicule, plaque d'immatriculation, etc. ;
  • équipements de freinage : plaquettes, disques, etc. ;
  • direction : volant, boîtier, etc. ;
  • visibilité : pare-brise, rétroviseurs, etc. ;
  • feux, dispositifs réfléchissants et équipements électriques ;
  • essieux, roues, pneus, suspension ;
  • châssis et accessoires du châssis ;
  • autre matériel : ceintures de sécurité, klaxon (avertisseur sonore), etc. ;
  • nuisances : pollution, niveau sonore.

Prendre rendez-vous pour le contrôle technique

Instauré en 1992 pour les voitures particulières, le contrôle technique a pour objectif de renforcer la sécurité sur les routes mais également de préserver l’environnement, grâce à un contrôle régulier des émissions polluantes émises par les véhicules.

Cet examen est obligatoire pour tous les véhicules (particuliers et utilitaires) de moins de 3,5 tonnes et de plus de quatre ans. Durant les six mois précédant ce 4e anniversaire, prenez rendez-vous dans un centre d’examen agréé par l’État. 

Prendre rendez-vous directement sur le site Autosur

Votre voiture a plus de quatre ans ? Après cette première visite obligatoire, vous devez renouveler votre contre-visite tous les deux ans.

Votre voiture est d’occasion ? Vérifiez sur la carte grise du véhicule la date de la première mise en circulation. Si vous achetez une voiture d’occasion de plus de quatre ans, soyez vigilant : le contrôle technique doit dater de moins de six mois. Si elle a moins de quatre ans, il n’est pas obligatoire lors de la vente.

En cas de non-respect des règles du contrôle technique, vous vous exposez à une amende qui peut monter jusqu’à 750 € (en moyenne, une amende forfaitaire de 135 € est appliquée) ainsi qu’à la confiscation de votre carte grise durant sept jours et l’immobilisation de votre véhicule, le temps de passer dans un point de contrôle.

Quel est le délai pour faire la contre-visite ?

La contre-visite doit être effectuée dans les deux mois suivant le contrôle initial ou dans la journée en cas de défaillance critique. Cependant, toutes les défaillances nécessitant des réparations doivent être corrigées.

Elles sont classées en deux catégories selon leur gravité : 

  • 359 défaillances majeures qui nécessitent une contre-visite dans les deux mois ;
  • 129 défaillances critiques pour lesquelles la loi exige une réparation et une contre-visite dans la journée. 

Qu'est-ce que le défaut de contrôle technique ?

En cas de non-respect des règles du contrôle technique, vous vous exposez à une amende forfaitaire de 135 € qui peut être minorée à 90 € si vous la réglez sous trois jours. Elle peut aussi monter jusqu’à 750 € en cas de retard de paiement. L’amende incombe au propriétaire du véhicule, et non au conducteur s’il est différent.

Bon à savoir : le défaut de contrôle technique n’entraîne pas la perte de points sur votre permis.

Vous risquez également la saisie de votre carte grise et l’immobilisation de votre véhicule. Les forces de l’ordre vous remettent une autorisation de circulation temporaire pour effectuer la visite technique, sous un délai de sept jours. À défaut, vous vous exposez à la mise en fourrière de votre voiture.

Ces pages pourraient également vous intéresser

Tout savoir sur notre assurance auto

Qu’est-ce que le bonus-malus ?

Contactez-nous

Déclarer un sinistre, contacter l’assistance, besoin d’un conseil…
Nous vous accompagnons dans toutes vos démarches.